• Recherche,

Séminaire/Discussion autour du numéro 107 de la revue Mots, "Discours d’autorité, des discours sans éclats?"

Publié le 20 février 2015

Cette séance du séminaire du CEDITEC sera consacrée à la présentation d'un dossier de la revue "Mots. Les langages du politique" (numéro 107, mars 2015), co-dirigé par Michèle Monte (Université de Toulon, BABEL) et Claire Oger (UPEC-CEDITEC), et intitulé: «Discours d’autorité: des discours sans éclat(s)?»

Date(s)

le 17 avril 2015

De 14h à 17h
Lieu(x)
Université Paris-Est Créteil
Mail des Mèches
Bâtiment des sciences économiques
Salle Keynes (2ème étage)
61, avenue du Général de Gaulle
94000 Créteil
Métro: Créteil Université (ligne 8)

Plan d'accès
Présentation
Pour les institutions comme pour les «experts», faire autorité, c’est produire un discours marqué du sceau de la crédibilité ou même de la véracité, lesté du poids de la compétence ou de la connaissance, émis pour rencontrer «spontanément» la reconnaissance et recueillir «naturellement» l’assentiment. Contre Pierre Bourdieu (Ce que parler veut dire, 1982), qui affirmait que «l’autorité vient au langage du dehors», ce dossier de Mots. Les langages du politique invite à explorer la dimension langagière qui alimente cet effet d’évidence. Nous faisons ici l’hypothèse que dans toute institution – au sens large de «groupement social légitimé» (Mary Douglas, Comment pensent les institutions, 1999) – coexistent des discours qui entretiennent des rapports différents à l’altérité et à la conflictualité: échanges réputés symétriques obéissant à un «modèle conversationnel», échanges ouvertement conflictuels des débats, polémiques et controverses, mais aussi discours apparemment consensuels et homogènes, qui tendent à imposer des normes de pensée et d’action, naturalisées au nom d’une tradition, d’une expertise, de garants incontestables… C’est ce dernier type d’organisation discursive qui est interrogé dans ce dossier, tant dans les institutions publiques que dans les sphères médiatique ou religieuse.

Programme

Après une brève présentation du dossier par les coordinatrices, Michèle Monte et Claire Oger, les articles seront discutés par:
-Dominique Maingueneau, professeur en sciences du langage (Université Paris-Sorbonne, Équipe "Sens, Texte, Informatique, Histoire)
-Julien Longhi, maître de conférences en sciences du langage (Université de Cergy-Pontoise, Centre de recherches AGORA).

> Téléchargez le programme complet