• Recherche,

Séminaire : Les sujets de l'énonciation

Publié le 24 janvier 2010

coordination Malika Temmar

Date(s)

le 13 novembre 2009

14h30 à 18h
Lieu(x)
Créteil
salle Keynes
La question du “sujet” donne lieu en linguistique à une myriade de notions qui sont loin d’être facilement substituables les unes aux autres. Aborder a priori le même objet - “le sujet” - en termes de “sujet parlant”, “énonciateur”, “locuteur/locuteur lambda”, “déictique”, “point de vue”, “voix”, etc. ne recouvre pas la même chose. Il semble que ces notions soient souvent invoquées dans des cadres précis d’analyse, selon des perspectives qui tendent souvent à privilégier un angle d’approche : la langue, l’énonciation, le discours, etc.
Cette séance du séminaire se propose d’interroger la notion de “sujet parlant” en cherchant à faire le point sur les discussions disciplinaires différentes en sciences du langage ainsi qu’en sciences sociales.
Cette réflexion, qui cherchera à privilégier la question de la prise en charge, visera entre autres à élucider l’opacité des certaines attributions du dire en n’oubliant pas les problèmes d’auctorialité reposés notamment par les nouveaux supports médiatiques ainsi que par les acteurs en tant que producteurs du sens.
 
Cette séance est organisée sur la base d'une intervention synthétique de chacun-e des participants et de la discussion de textes préalablement diffusés.

Responsable de la séance : Malika Temmar (CEDITEC)
 
 
Participants
Johannes Angermueller (CEDITEC) :
Analyser les textes théoriques en SHS. Division du sujet et polyphonie du discours

Dominique Ducard (CEDITEC) :
La “parole investie”

Lucie Gournay (LIDIL 12) :
Au-delà des sujets : Formes et fonctions d’une prédication objectivée

Alain Rabatel (ICAR, Lyon 2, ENS-LSH) :
Quels mécanismes de prise en charge dans la construction discursive des événements ?

Malika Temmar (CEDITEC) :
Réflexions sur la question de la prise en charge du dire dans les blogs
Partenaires :