GOTTE Joseph

Doctorant contractuel en sciences de l'information et de la communication

Publié le 1 mars 2021 Mis à jour le 20 juillet 2021

Titre provisoire de la thèse : " Émergence et résurgence des thématiques « apocalyptiques » dans le discours politique en Europe francophone et au Québec (2015-2021) "

photo Gotte Joseph

Titre provisoire de la thèse

" Émergence et résurgence des thématiques « apocalyptiques » dans le discours politique en Europe francophone et au Québec (2015-2021) "

Direction de thèse

Claire OGER


Résumé de la thèse :

Fréquentes au départ dans les discours religieux, puis plus tardivement dans les œuvres culturelles, les références à la fin du monde – longtemps perçues comme mystiques et mythiques – semblent se multiplier ces dernières années dans les discours de personnalités scientifiques et politiques. Cette émergence ou résurgence des thématiques « apocalyptiques » chez ces acteurs serait le résultat, en partie du moins, de la prolifération des contributions relatives à l’idée « d’Anthropocène » ou de « Capitalocène ». Ces notions participeraient à la popularisation des idées portées par les « collapsologues », les « survivalistes » et les « preppers », groupes de personnes qui – quoiqu’hétérogènes – se retrouvent autour d’une croyance partagée en un effondrement économique, industriel et écologique mondial prochain. Parmi les personnalités qui s’expriment à ce sujet figurent les anciens ministres Yves Cochet et Nicolas Hulot, les députés Delphine Batho et François Ruffin, l’essayiste Pablo Servigne ou encore l’anthropologue belge Paul Jorion. Ancré dans le champ de recherche de l’analyse du discours, l’objectif de ce travail est de mieux appréhender les modalités selon lesquelles ces thématiques se sont progressivement imposées dans les discours d’acteurs politiques, mais aussi la manière dont ces différents discours s’organisent, se différencient et se répondent entre eux. À partir de l’étude d’un corpus hétérogène (essais, vidéos YouTube), mais aussi d’entretiens et d’observations, les notions de « circulation des discours », de « dialogisme » ou encore de « genre de discours » seront convoquées afin de comprendre les relations qu’entretiennent ces discours avec d’autres énoncés – qu’ils soient antérieurs ou à venir. Prenant départ en 2015 et se concluant en 2021, l’étude s’intéressera, en outre, à la façon dont les énonciateurs mobilisent, dans leur discours, les références à des évènements contemporains, décrits comme des « crises ».

Mots-clés : Discours politique, Discours apocalyptique, Circulation des discours, Fin du monde, Théorie de l’effondrement, Collapsologie


Quelques publications

Mémoire de recherche de Master II :
  • Gotte Joseph (2020), « “L’invisible indispensable”. L’apport des identités narratives de collaborateurs de députés LREM à la définition d’une fonction en tension », Sciences de l’information et de la communication, sous la direction d’Alexandre Borrell, Université Paris-Est Créteil. Lien du mémoire (consulté le 13 juillet 2021)
Communication :
  • Gotte Joseph (2021), « “Tout peut s’effondrer”. Le discours politique apocalyptique : un nouveau genre hybride ? », Journée des doctorant·e·s du Céditec, 11 juin 2021.